window.allowCookies = function(allow) { if (allow) { document.cookie = "h5_allow_cookies=true;expires=" + (new Date((new Date().getTime()) + (365 * 1000 * 60 * 60 * 24))) +";path=/"; for(var i in window._whenCookiesAllowed) window._whenCookiesAllowed[i].call(window); } else { document.cookie = "h5_allow_cookies=false;expires=" + (new Date((new Date().getTime()) + (365 * 1000 * 60 * 60 * 24))) +";path=/"; } } if (window._cookieWall && document.cookie.indexOf('h5_allow_cookies=true') < 0) { if (document.cookie.indexOf('h5_allow_cookies=false') < 0) window._cookieWall(); } else { allowCookies(true); }

L’innovation au cœur d’un système de santé exceptionnel, efficace et durable

L’innovation

au cœur d’un système
de santé exceptionnel, efficace et durable

Nathalie Le Prohon

Vice Présidente 
Industrie de la Santé
IBM Canada

Partout au Canada, le système de santé fait face à des défis considérables. En 2017, il représentait le poste budgétaire le plus important des provinces, avec une moyenne de plus de 40% des dépenses de programme, chiffre qui pourrait atteindre plus de 47 % en 2031. (1)

La population canadienne augmente et vieillit, et le nombre de patients aux besoins complexes et les coûts associés s’accroissent parallèlement. Les nouvelles technologies médicales et les dépenses croissantes en nouveaux traitements font encore grimper les coûts. La population exige un système de santé toujours plus accessible, réactif et de qualité. Les gouvernements provinciaux s’efforcent de contenir les budgets de santé pour maintenir l’équilibre avec les autres programmes, tout en offrant des soins de qualité.

Mais ce n’est ni en augmentant les dépenses, ni en réduisant simplement les coûts que nous pourrons faire face à ces problèmes imminents. La solution réside plutôt dans l’exploitation judicieuse des importantes ressources et technologies qui sont aujourd’hui à notre portée. Nous devons mettre en œuvre des technologies capables d’exécuter les tâches les plus répétitives qui génèrent des données, afin de libérer de précieuses ressources cliniques. Il faut aussi mieux gérer les données générées par les investissements technologiques et ainsi permettre à nos cliniciens, chercheurs et planificateurs de recueillir des connaissances plus précises pour mettre au point de nouveaux traitements. L’objectif est de se libérer des tâches et processus décisionnels qui prennent beaucoup de temps (et d’argent) pour se consacrer aux activités absolument vitales qui peuvent sauver des vies.

Pour y arriver, nous devons promouvoir davantage l’innovation par la technologie.

Avec l’aide d’IBM Watson Analytics, Studio1Labs arrive à interpréter des données recueillies à partir de capteurs installés dans les draps de lit afin de mieux surveiller et prévoir l’apparition d’urgences cliniques.

L’innovation au Canada

Les écosystèmes ouverts et les partenariats sont la clé de l’innovation, surtout dans le secteur de la santé, qui englobe les prestataires de soins, les entreprises de sciences de la vie, le monde universitaire, les autorités de réglementation, les soins de santé publique, les services sociaux et finalement, le patient et le consommateur.

Studio1Labs, une des entreprises en démarrage de l’Espace Innovation IBM, illustre parfaitement les avantages de ce genre de collaboration à grande échelle au Canada. Avec l’aide d’IBM Watson Analytics, Studio1Labs arrive à rassembler et à interpréter des données recueillies à partir de capteurs installés dans les draps de lit afin de mieux surveiller et prévoir l’apparition d’urgences cliniques comme le syndrome de mort subite du nourrisson.

À Hamilton, en intégrant des fonctions de traitement du langage naturel et d’analytique, la docteure Allison Fox-Robichaud, spécialiste en soins intensifs du Hamilton Health Sciences, a développé le système électronique d’alerte précoce personnalisé Hamilton Early Warning Score (HEWS), qui assure le suivi des signes vitaux du patient et de ses besoins en soins afin d’éviter les situations critiques nécessitant des réanimations d’urgence.

Nous luttons aussi contre le cancer à l’aide d’IBM Watson for Oncology, et contre la maladie de Parkinson avec IBM Watson for Drug Discovery. IBM Watson for Clinical Trials permet d’augmenter substantiellement l’accès aux essais cliniques par les femmes atteintes de cancer du sein. L’intelligence artificielle est prête à être utilisée, particulièrement dans le monde de l’imagerie. Des algorithmes capables de prendre en charge le dépistage de la rétinopathie diabétique sont également prêts à être mis en œuvre. D’autres pourront l’être pour le dépistage des mélanomes.

Ces nouvelles technologies sont prêtes, il s’agit maintenant d’adapter et de réinventer les flux de travail cliniques pour pouvoir les exploiter. Nous n’en sommes qu’aux débuts de la révolution de l’intelligence artificielle et le rythme du développement et de la mise en œuvre de nouvelles applications ira en s’accélérant. Toutes les parties prenantes doivent s’adapter plus rapidement que jamais pour que les patients puissent bénéficier de ces innovations.

Le Canada a accès aux meilleures ressources et aux meilleurs experts mondiaux de l’intelligence artificielle, qui inventent de nouvelles façons de résoudre les grands problèmes de notre monde. Le moment est venu d’agir.

(1) The Sustainability of Health Care Spending in Canada 2017, Fraser Institute, March 14, 2017.

PARTAGER

Lecture en format paysage seulement

Lecture en format mobile sous peu