window.allowCookies = function(allow) { if (allow) { document.cookie = "h5_allow_cookies=true;expires=" + (new Date((new Date().getTime()) + (365 * 1000 * 60 * 60 * 24))) +";path=/"; for(var i in window._whenCookiesAllowed) window._whenCookiesAllowed[i].call(window); } else { document.cookie = "h5_allow_cookies=false;expires=" + (new Date((new Date().getTime()) + (365 * 1000 * 60 * 60 * 24))) +";path=/"; } } if (window._cookieWall && document.cookie.indexOf('h5_allow_cookies=true') < 0) { if (document.cookie.indexOf('h5_allow_cookies=false') < 0) window._cookieWall(); } else { allowCookies(true); }

Lecture en format paysage seulement

MOT DE LA
DIRECTRICE GÉNÉRALE

VÉRONIQUE LOISEAU

Directrice générale de la CCIFC

Chers membres et partenaires,

Née dans les années 50, la recherche dans le domaine de l’intelligence artificielle s’est considérablement développée ces dernières années  au point de multiplier les applications qui font désormais partie de notre univers quotidien. Les robots s’imposent à présent dans notre vie, les maisons sont désormais connectées, les vêtements que nous portons anticipent nos problèmes de santé, les véhicules autonomes nous conduisent désormais où  bon nous semble de façon sécuritaire et les modes de consommation ne seront plus jamais comme avant. La nouvelle édition de la revue Action Canada France vous donnera un aperçu des technologies de demain qui révolutionneront notre mode de vie et les nombreux enjeux qui entourent cette industrie. 

La chambre a amorcé le virage numérique de la revue Action Canada France grâce à la parution de son premier numéro au mois de janvier. Vous avez été très nombreux à nous soutenir dans cette démarche et, au nom de la CCIFC et de son équipe, je tiens à vous remercier infiniment de votre soutien et votre fidélité.

J’en profite pour remercier le président du comité des communications, Jean-Marc Gauthier qui nous a accompagné dans cette aventure numérique et je garde une pensée amicale et chaleureuse pour Bertrand Namy qui a fondé la revue il y 42 ans.

Bonne lecture !

PARTAGER

Lecture en format mobile sous peu