PARTAGEZ

PORTRAIT DE

MEMBRE

Joel Chareyron

Directeur commercial et marketing
Alfid Services Immobiliers

Originaire de Lyon, en France, Joel Chareyron est arrivé au Canada en Juin 2018 avec sa famille. Il est titulaire d’un diplôme supérieur en domotique immotique, et d’un diplôme PGM de l’école de commerce EMLyon, école dont il est devenu l’ambassadeur au Canada cette année.

Il cumule 20 ans d'expérience professionnelle en développement commercial sur le territoire Européen dans l’industrie de l’immobilier avec comme dernier poste celui de Directeur Général de la filiale d’un groupe Français œuvrant dans le second œuvre du bâtiment.

Joel a rejoint le Groupe Alfid Services Immobiliers en tant que Directeur commercial, marketing et relations publiques avec la responsabilité des actions commerciales visant à atteindre les objectifs du Groupe Alfid d’ici à 2025, soit une progression de 25% du parc sous gestion.

entrevue

Pouvez-vous nous présenter Alfid en quelques mots ?

video-play-button

Alfid a débuté ses investissements au Canada depuis 1976, et est implanté au Canada depuis 1983, nous avons donc fêté nos 35 ans l'année dernière !
À l’époque, le fondateur et Président actuel, Jean Jacques Laurans, investissait pour des familles européennes dans l'immobilier.

Alfid Services Immobiliers compte  4 millions de pieds carrés (pi²) d’édifices à bureau et 1 500 unités résidentielles sous gestion pour un effectif de 350 salariés, soit 50 personnes au siège et 300 personnes sur le terrain.

 Le Groupe Alfid intègre 5 filiales : Entretien Alfid, Sécurité Alfid, Courtage Alfid, Construction Alfid  et Climat contrôle.

Quels sont les belles réussites pour Alfid cette année, les projets qui vous tiennent à coeur ?

Suite à un appel d'offre pour la Société d’Habitation De Montréal (SHDM), nous avons gagné la gestion d’un édifice à bureaux nouvellement construit, l’Ilot Balmoral, qui est situé place des arts, un lieu clé dans la vie montréalaise, et ce pour une durée de 5 ans. Notre rôle dans la gestion de cet édifice est de répondre aux demandes des locataires, percevoir les loyers, gérer l'entretien du batiment... Tous les axes qui composent la vie d'un bâtiment.
Cela rajoute 350 000 pi² sous gestion à notre portfolio.
Il s’agit d’un édifice à bureau qui vise une certification Leed qui est donnée aux batiments qui respectent l’environnement sur le plan de l'exploitation.


Concernant nos projets, nous souhaitons faire progresser de 25% notre parc sous gestion et ce sur les 5 ans qui viennent, ce qui représente pour la partie gestion immobilière de bureaux 1 million de pi² supplémentaires et 800 unités de plus pour la partie résidentielle.

Notre stratégie pour parvenir à cet objectif se scinde en deux : une croissance par acquisition en rachetant des sociétés de gestion immobilière et proposer nos services à des propriétaires existants qui travaillent avec des confrères.


C'est un beau défi, dans un marché complexe. La ville et l'économie de Montréal se portent bien, les taxes mises en place à Toronto et Vancouver ont déplacé les investisseurs étrangers qui arrivent sur Montréal et réalimentent le marché. De plus, le taux de vacances des édifices à usage de bureaux est de 9.4%. Nous sommes sur un marché de vendeur et non pas d’acheteur, ce qui signifie qu’il n’y a pas beaucoup de biens vacants.

Il est à noter que 60% de notre clientèle est européenne, ce qui représente un avantage sur nos concurrents dans la gestion de la clientèle hors sol. Il nous est plus facile de convaincre des investisseurs européens d’investir à Montréal.

QuelS SONT VOS PROJETS EN COURS POUR 2019 ?

Nous visons une croissance externe par le rachat de sociétés œuvrant dans l’industrie de la gestion immobilière commerciale et résidentielle.


Nous souhaitons également développer notre activité de gestion immobilière auprès de nouveaux clients Européens et Canadiens.


Enfin, nous continuons le travail avec des partenaires locaux pour offrir à nos clients de nouveaux véhicules d’investissements.

Vous êtes membre de notre réseau depuis septembre 2018, pourquoi avoir choisi de vous impliquer au sein de la CCI ?

Le Groupe Alfid est membre de la CCIFC de longue date, notre Président actuel ayant été à la tête du conseil d’administration de la CCIFC. Ce lien historique s’est intensifié depuis le mois de Septembre et depuis ma rencontre avec sa Directrice Générale, Sandrine Perreault.
Nous avons souhaité poser les jalons d’une relation équilibrée et préciser quels étaient les objectifs du Groupe Alfid auprès de la CCIFC.

Que vous apporte le réseau ? Quelles sont les initiatives qui vous plaisent ?

Le réseau de la CCIFC apporte au Groupe Alfid une possibilité de rencontrer des entreprises et entrepreneurs de divers horizons, diverses industries et ainsi agit comme facilitateur de rencontres.


La dynamique engagée par Sandrine Perreault et ses équipes, le support et l’accompagnement qui nous est proposé dans le développement de notre Groupe et la pluralité des évènements organisés qui sont vecteurs de création de liens font de la CCI Française au Canada un bel acteur de l'écosystème économique montréalais.


La CCIFC a eu l’idée de créer des groupes représentants des fonctions supports et de direction au sein d’une entreprise. Ce type de regroupement auprès desquels il est possible de partager et d’apprendre de ses pairs, est à mon sens essentiel.

Lecture en format paysage seulement

Lecture en format mobile sous peu